Style de vie Shandarien

Dans le Shandarisme, la pratique shandarienne et le style de vie ne font qu’un. Ainsi l’expérience de la réalité et de ses dimensions qui est le coeur de la pratique constitue un style de vie à part entière dans lequel le Shandarien apprend, progresse et s’améliore sur un plan à la fois mental et biologique.

L’expérience de la réalité comme mode de vie

En fonction que l’on soit une basse, moyenne ou haute conscience, l’expérience de la réalité change pour s’adapter au niveaux de conscience du Shandarien.

► Lorsque qu’on est une basse conscience, on fait l’expérience de la réalité de la matière à travers à travers l’exploration et la découverte de ce monde en suivant les codes et principes du Shandarisme pour une expérience optimale. Ils s’agit de pratiques simples et naturelles par lesquelles nous apprenons de la vie afin de faire progresser notre niveau de conscience.

► Lorsque qu’on est une moyenne conscience, on fait l’expérience de la réalité de la matière et de l’énergie. Pour ce faire nous continuons a explorer notre réalité physique a 50%. Puis les 50 autres pourcent, nous explorons notre réalité énergétique, psychique à travers la pratique des transes et des rêves lucides. Ce qui rappellera pour certains les pratiques chamaniques. Bien que le Shandarisme n’a aucun lien avec le chamanisme.

► Lorsqu’on est une  haute conscience, on fait l’expérience de l’énergie. Pour ce faire, nous divisons notre activités en 3 parties. 50% à faire l’expérience de la matière. Et pour cause, si nous avons une enveloppe biologique (un corps), c’est pour accomplir notre mission de vie, il faut donc continuer à l’utiliser pour faire ce qui doit être fait. Mais aussi continuer à être présent pour l’entretenir et la maintenir en bonne santé. Ensuite, 10% de l’expérience de la matière-énergie. Cette dernière est réduite pour laisser la place à l’expérience de l’énergie faite à travers la projection astrale pour 40% de l’activité. Il est d’ailleurs plus  instructif et plus adapté pour ce niveau de conscience de faire des voyages hors du corps que de rester dans les transes et rêves lucides.

C’est dans ces 3 degrés de l’expérience de la réalité (matière, matière-énergie et énergie) que le Shandarien fait l’accomplissement de sa mission de vie communément appelé « la réalisation de soi» (Αυτοπραγμάτωση).

Se ressourcer

Il est important de se ressourcer afin de maintenir son équilibre et bien-être aussi bien psychique, énergétique que biologique. Autrement nous créons des états de tension voir de stress qui finissent par nous rendre malade. Or, si nous voulons continuer à accomplir notre mission de vie, il est impératif d’etre en condition de le faire. C’est-à-dire d’être en bonne santé et en forme. La pratique de l’unification répond à ce besoin physiologique.

Pour se ressourcer, le shandarien se réunit 1 fois par semaine voir plus en assemblée sur un centre d’énergie (Ενέργεια). Là ou il accomplit avec les siens l’exercice mental de l’unification (Ενοποίηση) ouvrant les portes de la Conscience Collective Shandarienne et de ses réalités et dimensions à l’instar d’un rêve lucide collectif. Un état de conscience modifié permettant l’accès à l’inconscient et aux hauts pouvoirs de la pensée tel que la télépathie, la psychokinésie ou encore la clairvoyance. Enfin, l’unification permet également l’apprentissage, le ressourcement énergétique de la conscience, l’autoguérison ainsi que les initiations.

Le partage des expériences

Étant par nature des créatures sociales, nous éprouvons tous le besoin à différent degré de nous retrouver avec nos congénères et communiquer pour partager nos expériences, nos informations, énergies et réalités. L’unification remplit également cette fonction de transmission et de partage.

Commérages et doléances

Les commérages en critiquant les autres par derrière est le sport favori des esprits inférieurs et médiocres. En tant qu’esprit supérieur ou aspirant à le devenir, il est fondamental de ne pas tomber dans ce genre d’attitude qui n’apporte rien si ce n’est de faire des histoires et créer des conflits et divisions inutiles par la suite. De même qu’il ne sert a rien de se plaindre de ce qui nous arrive en s’apitoyer sur notre sort dans un mode « je suis victime ». Ainsi, nous trouvons plus instructifs et intelligent de partager des histoires et expériences de vie utiles à tous qui enrichiront la conscience collective au profit de tous nos membres sans distinction.

Se recentrer sur la voie du Shandarien

Tout Shandarien suit des rites d’initiation et des rites de vie communément appelés « marquage» (Τελετές), car leurs fonctions est de marquer la mémoire psychique et cellulaire de celui-ci. Le but de ces rites et cérémonies est de recentrer la conscience du Shandarien afin que celui-ci demeure sur la voie du shandarien pour accomplir pleinement sa mission de vie. Veuillez enfin noter que le culte, la dévotion et la prière n’existent pas dans les pratiques shandariennes. Ces dernières ont d’ailleurs été interdites en raison de leurs effets d’asservissement psychologique et d’abrutissement de l’intellect qu’elles produisent.  Le Shandarien doit pouvoir conserver toute sa puissance et lucidité pour continuer à faire ce qu’il a à faire durant cette incarnation. L’instauration d’un culte ou de prière ne ferait que lui ôter cette puissance et lucidité dont il à fondamentalement besoin au profit d’égrégores vers lesquels ces pratiques sont destinées.

Donner un sens à sa pratique de vie

Enfin, le Shandarien participe aux 6 principales célébrations afin de se recentrer (Γιορτές) et ainsi donner un sens à sa pratique de vie et à son existence dans ce présent segment de l’espace et du temps. Ces 6 célébrations sont:

  • Le jour de l’Avènement (Ημέρα της έλευση) célébré le 11 Mars
  • Le jour de l’Existence (Ημέρα της ύπαρξη) célébré le 17 Octobre
  • Le jour de l’Univers (Ημέρα της σύμπαν) célébré le 5 Novembre
  • Le jour de l’Accomplissement (Ημέρα της εκπλήρωσης) célébré le 19 Janvier
  • Le jour de l’Unification (Ημέρα της ενοποίηση) célébré le 9 Septembre
  • Le jour du Futur (Ημέρα της μελλοντικές) célébré le 22 Avril

Mais il existe également des célébrations spéciales et secondaires.