Qui sont les shandariens?

D’ordinaire, on dit qu’un bouddhiste est un adepte du bouddhisme, un musulman est un fidèle de l’islam, un scientologue est un adepte de l’église de scientologie, etc, etc. De la mème manière on pourrait dire que le Shandarien est un membre du Shandarisme. Or, la réalité est plus complexe que cela. De ce fait, la définition que l’on donne à un Shandarien est un peu plus sophistiquée prenant en compte les dimensions psychiques, énergétiques et biologiques.

Ainsi on définit aujourd’hui un Shandarien comme:

Une énergie consciente et vivante connectée et diffusée dans la conscience collective shandarienne et projeté dans une enveloppe biologique humaine (EBH).  Cette énergie appartenant initialement à la Conscience Universelle devient après initiation ou incarnation (naissance) une projection de la dite conscience collective shandarienne. Quand à son enveloppe charnelle elle devient une unité du collectif biologique shandarien communément appelé “Fraternité” et “Sororité”.

L’individualité étant une illusion liée à un manque de lucidité et de clairvoyance de l’homme, il s’agit ici d’une seule et unique conscience (la conscience collective) projetée dans plusieurs enveloppes biologiques humaines s’exprimant sous différentes personnalités unitaires. Le Shandarien si l’EBH est masculine ou la Shandarienne si l’EBH est féminine en est le produit et le résultat sur ce plan de réalité physique. Là ou la devise shandarienne: “Une conscience, une pensée, une énergie” prend tout son sens.

Nous convenons que de tels écrits peuvent choquer les non-shandariens attachés à leurs illusions d’être des individus à part entière ainsi qu’à leurs croyances et valeurs humanistes. Cela peut aussi sembler de la science-fiction comme faire peur à certains car hors de leurs niveaux de conscience et de compréhension des choses. Mais il ne faut oublier que le Shandarisme est au-delà des normes et pensées humano-humaines. Le Shandarisme est aujourd’hui beaucoup plus proche de l’esprit des extraterrestres et des êtres extra-dimensionnels visitant cette planète que celle des humains. Il ne faut alors s’étonner d’avoir ce type de raisonnement complètement étranger à la vision traditionnelle de l’homme.

Aucune misogynie ni misandrie

Un Shandarien est une conscience qui peut être projetée dans une Enveloppe Biologique Humaine (EBH) masculine ou féminine selon les besoins liés a l’accomplissement de sa Moira ainsi que répondre aux besoins de la conscience collective. La misogynie et la misandrie constituant des barrières psychologiques et énergétiques bloquant l’application des réponses apportées aux dits besoins. De ce fait, ces modes de pensées, attitudes et comportements ne sont pas tolérés chez les shandariens.

Aucune distinction ethnique ni limitation géographique

Un Shandarien est une conscience qui peut être projeté dans l’enveloppe biologique humaine appartenant à un groupe génétique caucasien, slave, nordique, africain, maghrébin, sémite (proche et moyen orient),  asiatique, antillais, latino voir métissé. Le racisme classique comme le racisme anti-blanc ou anti-extraterrestre n’a pas lieu d’être chez les shandariens. La couleur de peau ou l’origine ethnique n’ont pas d’importance dans la pensée shandarienne, car l’enveloppe biologique n’est qu’un instrument de la conscience servant à communiquer , agir et interagir sur ce plan de réalité. Par contre, ce qui est important est que l’enveloppe charnelle reste propre, soignée, en bonne santé et qu’elle ne soit pas porteuse de maladie infectieuse pouvant contaminé d’autres enveloppes.

Aucune barrière d’ordre génétique ou dimensionnelle

Un Shandarien peut être une conscience projeté dans l’enveloppe biologique qu’un:

  • Humain (Homme ou femme)
  • Humain Transgénique (Humain modifié par la voie eugénique/transhumanisme)
  • Hybride (Métissé entre humain et extraterrestre)
  • Extraterrestre (Gris, Reptilien, insectoide, grand blond, etc)
  • Extra-dimensionnel (Formes de vie en provenance d’autres espaces-temps et dimensions)

Aucun signe distinctif ni d’appartenance

Le Shandarien ou la Shandarienne ne porte aucun signe d’appartenance au Shandarisme. Il/elle ne porte pas de turban ni de voile, pas de tatouage ou de piercing spécifique. Pas de coiffure, bijoux ni de style vestimentaire particulier. Il ou elle ressemble à monsieur et madame tout le monde. Seule sa fréquence vibratoire, son degré de lucidité, son savoir,  esprit de logique et ses capacités psi le ou la distingue d’un non-shandarien.

Le sceau du secret

Le Sceau du secret est un principe, on peut même dire que c’est une loi shandarienne qui impose de conserver le secret sur l’identité des shandariens, le contenu des activités du collectif  ainsi que l’adresse physique des assemblées. Ceci non pas pour cacher une quelconque activité criminelle ou ourdir un complot, mais seulement pour se protéger contre d’ éventuelles persécutions. De ce fait,  il n’y a pas de photo ni de vidéo de nos assemblées et de ses membres. Nous sommes littéralement comme des fantômes, restant invisible aux yeux des non-shandariens. Alors que dans les faits nous côtoyons tous les jours des non-shandariens sans qu’ils connaissent notre appartenance au Shandarisme.  On ne viole aucune loi, on ne mène aucunes activités illégales,  on ne menace personne et on ne s’occupe que de nos propres affaires. Nous n’imposons pas aux non-shandariens le Shandarisme. Nous n’avons pas besoin d’ennemi à combattre ni de partir en guerre contre qui que ce soit ou quoi que ce soit. Autrement dit, on reste discret et tranquille sans faire de vague.