IV. La Pratique Shandarienne

La pratique shandarienne (Χανδάριανική πρακτική) consiste à exécuter et mettre en application l’information de la mémoire de Shandaria. Elle se compose d’une pratique centrale qui est “l’expérience de la réalité” et d’autres pratiques dites “satellites”qui comprennent notamment des exercices, rites, cérémonies et célébrations gravitant autour de la pratique centrale.

L’expérience de la réalité

La pratique centrale shandarienne est une application qui se base sur l’expérimentation de la réalité (Η εμπειρία της πραγματικότητας). Cette dernière consiste à faire l’expérience de la réalité en suivant l’esprit, les codes et principes du Shandarisme. Cette expérience menée à travers les 5 sens de l’enveloppe charnelle, les rêves lucides, les ECM (Etat de Conscience Modifié) ainsi que par la décorporation (voyage astral). Les Shandariens et Shandariennes sont donc des expérienceurs/expérienceuses et des explorateurs/exploratrices de la réalité. Ce qui rappellera pour certains les pratiques du Shamanisme. Cependant l’erreur à ne pas faire est de confondre Shandarisme et Shamanisme. Même si il peut y avoir des points communs, il s’agit de 2 disciplines complètement différentes.

Pour pouvoir accomplir ses expériences, le Shandarien doit pouvoir maitriser à la fois  son esprit et son corps. Ceci est la Maitrise de soi  (Αυτο-κυριαρχία) obtenue par des exercices physiques et mentaux de relaxation, de respiration, de concentration mentale et de visualisation. Lesquelles amènent à la domination de ses propres pensées et émotions dans un esprit de logique. Mais aussi au développement de pouvoirs psi  tels que la télépathie, la clairvoyance, la vision à distance, la projection astrale et la psychokinésie utilisés ici comme des instruments psychiques pour une expérience augmentée et optimale de réalité.

Enfin, l’esprit comme le corps doivent être  entretenue par la pratique de l’hygiénisme (Υγιεινισμος) pour permettre au Shandarien de rester en capacité d’accomplir ses expériences de réalité. Ce qui inclut le nettoyage du corps,  la respiration abdominale , l’alimentation, l’activité physique , le sommeil et la relaxation.

L’unification

Le culte et la prière n’existent pas dans les pratiques shandariennes. Par contre, il y a l’unification (Ενοποίηση). Elle est un exercice mental collectif pratiqué en assemblée 1 fois par semaine. Exercice qui consiste à unifier  toutes les  consciences des shandariens présente en une seule et unique conscience collective aussi appelée un égrégore. Vue de l’extérieure, cela ressemble à une méditation collective tel qu’on peut le voir dans certain Ashram ou Temple bouddhistes. Cependant, il faut éviter de se fier aux apparences. Car à l’intérieur même de la conscience collective, l’activité psychique et énergétique y sont très intenses et fortement animées. L’unification fonctionne sur le principe de la fusion mentale. C’est à partir d’un exercice de concentration et de visualisation collective que les flux d’énergie et d’information de chaque unifiant convergent les uns vers les autres pour se connecter et fusionner. La conscience collective shandarienne est ainsi formée.

L’unification à plusieurs effets sur la conscience de chaque unifiants dont:

  • Elle élargit l’état de conscience
  • Elle ressource l’énergie vitale de la conscience
  • Elle permet l’apprentissage de la pensée shandarienne & l’acquisition de connaissance
  • Elle déclenche les processus d’autoguérison

Le service de l’unification est dirigé par une hôtesse appelée «la voix de shandaria» (Η φωνή της Χανδάριας).

Les rites et cérémonies

Il existe dans la pratique shandarienne 4  grands groupes de rites qui sont aussi des cérémonies dans leurs accomplissements. Ces 4 rites principaux sont:

►Les rites d’initiation (Τελετή της μύησης) sont comme leurs noms l’indiquent des initiations permettant le passage de conscience vers un palier supérieur.

►Les rites de vie (Τελετή της ζωης) sont des cérémonies qui marquent les stades de vie biologique du Shandarien.

►Les rites de pouvoir (Τελετή της εξουσίας) également appelés « les cérémonies secrètes » sont des cérémonies qui ont pour but de donner, accroitre limiter ou retirer un pouvoir a un shandarien ou a un non-shandarien. Mais aussi canaliser et utiliser des énergies des égrégores par la pensée collective. Ce qui rejoint dans un certain sens les pratiques de magie et de sorcellerie.

►Les rites d’énergie (Τελετη της ενεργεια) sont des cérémonies spéciales qui ont pour but de canaliser et maitriser  l’acte et l’énergie sexuelle du Shandarien afin que ce dernier puisse mieux l’utiliser.

La célébration

La célébration (Γιορτές) est une cérémonie collective qui à pour but de se recentrer dans l’accomplissement de l’expérience de la réalité et ainsi donner un sens à sa pratique Shandarienne. Cette cérémonie se décline en 14 célébrations  shandariennes qui actualisent la mémoire du Shandarien. Les 14 déclinaisons de la célébration se divisent en 3 groupes, dont :

Le premier groupe avec 6 célébrations principales

1.Le  jour de l’Avènement (Ημέρα της έλευση) célébré le 11 Mars.

2. Le jour de l’Existence (Ημέρα της ύπαρξη) également appelé le jour de la vie (Ημέρα της ζωής)  célébré le 17 Octobre.

3. Le jour de l’Univers (Ημέρα της σύμπαν) célébré le 5 Novembre.

4. Le jour de l’Accomplissement (Ημέρα της εκπλήρωσης) célébré le 19 Janvier.

5. Le jour de l’Unification (Ημέρα της ενοποίηση) célébré le 9 Septembre.

6. Le jour du Futur (Ημέρα της μελλοντικές) célébré le 22 Avril.

Le second groupe avec 3 célébrations spéciales

7. Le jour de la renaissance (Ημέρα της αναγέννησης) célébré tous les 50, 100 et 1000 ans.

8. Le jour de la récolte (Ημέρα της συγκομιδής) célébré durant les solstices et les équinoxes.

9. Le jour du Bliss (Ημέρα της ευγνωμοσύνης) célébré le 4 janvier.

Le troisième groupe avec 5 célébrations secondaires

10. La Nuit des Esprits (Νύχτα των πνεύματα) célébrée le 12 Juin.

11. Le Grand Barbecue de l’été (Μπάρμπεκιου) célébré le 3 Août.

12. Enigma ou Nuit d’Enigma (Αίνιγμα) célébrée le 16 Juillet.

13. Le Bal de Décembre (Μπάλα του Δεκεμβρίου) célébré le 20 Décembre.

14. Le Nowruz (Νόρουζ), le nouvel an célébré le 21 Mars.